Accueil > LIRE "PYRÉNÉES" > LES DOSSIERS > N°193 - 1998 - La Barousse, vallée des Ourses

N°193 - 1998 - La Barousse, vallée des Ourses

N° 193

Numéro 193 - janvier 1998

JPEG - 124.6 ko
L’Ourse et le Moulin d’Aveux,
La Barousse éternelle.
(Photo Marie-France Danos).

L’Ourse de Ferrère et l’Ourse de Sost se rejoignent à Mauléon pour finir leur cours dans la Garonne près de Saint Bertrand de Comminges. Elles irriguent un petit pays dénommé la Barousse, petit noyau enchassé et isolé au centre de la chaîne, entité géographique remarquable, château d’eau ou "vallée des eaux" selon les différentes acceptions de l’origine pré-indo-européenne de son nom.
Un pays dont l’histoire est indélébilement marquée par l’eau, l’eau motrice, l’eau qui soigne et, aujourd’hui, l’eau potable et nourricière qui fait revivre toute la contrée oubliée pour être trop longtemps restée à l’écart.

Ce dossier "Barousse vallée des Ourses" s’articule autour de quatre articles :
- La Barousse : une vallée protégée et à conserver par Philippe Mayoux
- La marque historique de l’eau en vallée de Barousse par Claude Arrieu
- Le syndicat des eaux de la Barousse et du Comminges par René Marrot
- La maison des sources à Mauléon-Barousse par Louis Lanne

L’eau est encore présente dans ce numéro avec le compte rendu d’un colloque par Louis Laborde Balen  : Gestion de l’eau en montagne, les dures leçons d’un colloque.

On pourra lire également :
- L’émergence pyrénéenne des cartes de la végétation par Paul Rey
- Franz Schrader, l’homme des paysages rares par Jean François Le Nail
- L’institution patrimoniale du haut Béarn par Bruno Charlier







Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »

Espace abonnés

Pour accéder à l'espace abonnés,