Accueil > LIRE "PYRÉNÉES" > LES N° SPÉCIAUX > N° 223

N° 223

N° 223

Numéro 223 - 2005

LE CONSERVATOIRE BOTANIQUE PYRÉNÉEN
JPEG - 122.1 ko
Couverture : Photomontage. L’Aster des Pyrénées, plante emblématique des actions du Conservatoire botanique pyrénéen. Le Conservatoire est installé depuis fin 2001, dans les anciens thermes de Salut rénovés par la ville de Bagnères et la Communauté de Communes de la Haute-Bigorre.

(Photo CBP/Gérard Largier).

"En 1975, naissait à Brest le premier conservatoire botanique français. L’idée de son instigateur, Jean-Yves Lesouef, était de créer une arche de Noé pour des plantes au bord de l’extinction, avec comme territoire de travail ... le monde entier. Il s’agissait alors prioritairement de mettre en culture et de multiplier ces plantes afin d’empêcher leur disparition.
Peu après, d’autres initiatives ont suivi et les conservatoires botaniques de Porquerolles (plantes sauvages et variétés fruitières de la région méditerranéenne) et celui de Nancy (avec un intérêt pour la flore tropicale) ont ainsi vu le jour.

L’idée d’un conservatoire botanique pour les Pyrénées françaises a fait son chemin à partir de la fin des années quatre-vingt et fut abordée à plusieurs reprises par le comité scientifique du Parc National. Fin 1994,le Parc National en partenariat avec l’Office National des forêts et avec le soutien du ministère, mettait en place une mission de création.
Le projet a alors rencontré le passé scientifique, et notamment botanique, de Bagnères de Bigorre. En 1996, la ville proposait comme siège du Conservatoire les anciens thermes de Salut, désaffectés depuis peu.

Dès 2000, les premiers salariés du Conservatoire s’installaient à Bagnères, et la communauté de communes et la ville rénovaient les bains de Salut pour accueillir le Conservatoire dès 2001."

Gérard Largier

SOMMAIRE :
- Un conservatoire botanique au cœur des Pyrénées - Marcel Saule
- Le vallon de Salut à Bagnères de Bigorre - Bénédicte Magnin
- La biodiversité des Pyrénées - Thierry Gauquelin, Guy Jalut, Gérard Largier
- Sciences à Bagnères de Bigorre - Claude Dendaletche
- Le Conservatoire Botanique Pyrénéen : émergence et finalités - Gérard Largier
- Les collections d’herbiers et leur apport à l’activité d’un conservatoire botanique - Christophe Bergès, Gilles Corriol, Gérard Largier, Nicolas Leblond
- De l’inventaire à l’appui aux pouvoirs publics pour la préservation du patrimoine floristique - Gilles Corriol, Gérard Largier, Nadine Lavaupot, Mireille Remaury
- Partenariats et organisation en réseau
Gérard Largier, Catherine Brau-Nogué, Jocelyne Cambacèdes, François Prud’homme, Mireille Remaury, Dominique Rossier, Patrick Viala
- Des espèces rares à la flore ordinaire, quelques exemples d’actions de conservation - Jocelyne Cambacèdes, Sandra Malaval
- Des hommes et des plantes, Un programme ethnobotanique : "patrimoine végétal et savoirs populaires" - Raphaële Garreta

CE NUMÉRO EST ÉPUISÉ

Retour haut de page







Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »

Espace abonnés

Pour accéder à l'espace abonnés,