Accueil > ACTUALITÉS PYRÉNÉENNES & AGENDA > Musée pyrénéen de Lourdes

Musée pyrénéen de Lourdes

LE SITE DE RECHERCHE DE MOULIS

Le 16 mai 2024 au Palais des congrès de Lourdes à 18 heures


La Station d’Écologie Théorique et Expérimentale (SETE) de Moulis (09), fondée en 1948, abrite un centre de recherche de pointe en écologie, grâce à des équipements expérimentaux exceptionnels et l’accès à des milieux naturels diversifiés.
Olivier Guillaume nous présente ce laboratoire scientifique unique au monde.


LA VENUS DE LESPUGUE À LOURDES

Dans le cadre du cycle de conférences Appel d’air. Le 21 mars 2024.



LE PIOLET DE MARGALIDE



PIERRE LOTI ET LES PYRÉNÉES


Dans le cadre des conférences Appel d’air du musée pyrénéen de Lourdes,
Marie-Ange Gerbal, présidente de l’Association internationale des amis de Pierre Loti, évoquera les liens de l’auteur de Ramuntcho avec les Pyrénées.

Palais des congrès le 18 avril 2024 à 18 heures.


CONFERENCE A LOURDES : JULES SUPERVIELLE ORPHELIN DES PYRENEES


P.-S.

Jacques Le Gall est Maître de conférences en langue et littérature françaises à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.


VISITE FLASH DE FEVRIER



Le chantier des collections vu par la photographe Marie Joubert

Exposition temporaire " Quel chantier ! Le chantier des collections vu par la photographe Marie Joubert "

Du 1er décembre 2023 au 31 mai 2024 (fermeture du musée du 8 janvier au 4 février 2024)


Les collections du Château fort – Musée pyrénéen comptent plus de 33 000 « items » : environ 14 000 objets et 19 000 supports photographiques (négatifs, tirages, etc.). Comme dans tous les musées, ces fonds, représentatifs de l’histoire des Pyrénées de ces derniers siècles, font l’objet de toutes les attentions. De 2021 à 2025, des aides financières apportées par l’État, le Conseil Régional d’Occitanie et la Fondation du Patrimoine, soutiennent un chantier inédit. L’équipe du musée s’est étoffée et bénéficie des conseils du Groupement Claire Idrac pour mener à bien toutes les étapes visant à terme la valorisation des collections auprès de tous.

Pour garder trace et mettre en lumière ce travail mené en coulisse, une mission a été confiée à la photographe Marie Joubert. Quelques-unes de ses nombreuses prises de vues sont présentées dans cette exposition, accompagnées d’objets ayant marqué ces trois premières années de chantier.

« Mon travail commence dans les pièces où sont conservées les collections depuis la création du musée, dans leur entassement naturel, organique et chaotique. Il suit ensuite leur passage entre les mains multiples qui leur redonnent importance et éclat.
Mon regard va s’intéresser à l’esthétique du lieu. Il va regarder des couleurs, une impression sensorielle. Qu’est-ce que ce lieu, quelle est son identité ?

Quelle est la relation entre les collections et les agents du musée ? Qui a fait ce musée ?

Mon processus artistique est hors-langage, il s’agit d’un état de présence qui permet de ressentir les liens, le degré et la relation de cette collection avec son territoire et avec ses gardiens et gardiennes.

Collecte de l’esprit des lieux, mes photographies témoignent de ce soin aux objets et à leurs signifiants, comme part de nous-mêmes. »

Le billet d’entrée donne accès à l’exposition.

P.-S.


photo Musée pyrénéen


LA TRANSITION DES TERRITOIRES TOURISTIQUES DE MONTAGNE



JOURNEE INTERNATIONALE DE LA MONTAGNE AU MUSEE PYRENEEN



FÊTE DE LA SCIENCE AU MUSÉE PYRÉNÉEN



|






Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »